NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

QUEL QUARTIER DE NICE VA LE PLUS PARTICIPER ? C’est la fête, vendredi !

QUEL QUARTIER DE NICE VA LE PLUS PARTICIPER ? C’est la fête, vendredi !

L’histoire initiale de la fête des voisins est assez glauque. En 2000, Atanase Périfan, conseiller municipal à Paris, apprend qu’une dame a été retrouvée morte dans son appartement. La mort remontait à 4 mois, personne ne s’en était aperçu ! Triste, n’est-ce pas ?

Depuis 18 ans, donc, à la fin du mois de mai, on organise un petit rassemblement avec les voisins pour mieux connaître ceux avec qui on vit entre les mêmes murs.

LE CONCEPT

Le plus souvent c’est un petit apéro en plein air, au coin de la rue ou dans la cour de l’immeuble. Façon « auberge espagnole » : chacun amène de quoi manger, boire. L’idée est de partager un moment sympa entre voisins.

POURQUOI ORGANISER LA FÊTE DES VOISINS PRÉSENTE DES AVANTAGES ?

D’abord, c’est super sympa, un petit apéro ne se refuse jamais ! Et puis connaître ses voisins, c’est aussi ne plus jamais avoir à aller récupérer un colis à la Poste, toujours savoir où prendre un café quand on en a plus (ou des œufs!) et c’est aussi ne plus se poser de questions quand on doit faire garder les pitchouns quelques heures.

COMMENT S’ORGANISE CETTE FAMEUSE FÊTE ?

Plus de la moitié des français n’organisent pas de rassemblement. Dommage. C’est surtout parce que personne ne veut en prendre l’initiative. Un petit peu comme quand on était au collège, on flippait de faire chou blanc à l’élection des délégués ! Et pourtant, soyons certains que ce moment est toujours fédérateur et apprécié (un apéro ne se refuse jamais, bis repetita!)

Pour organiser la fête des voisins, coller des petites affiches annonçant l’évènement un peu partout dans votre immeuble ou dans votre copropriété (si vous habitez une maison, ça ne sert à rien de coller des affiches entre le salon et la salle de bains)… L’idée est que vos voisins soient au jus (de tomate?)… Il y a des affiches prêtes à télécharger et imprimer sur le site de la fête des voisins, ici.

Il faudra bien vérifier que des voisins (un peu) zélés n’enlèvent pas vos affiches. Et s’assurer que tout le monde a bien saisi le concept du « chacun amène quelque chose »…. Vérifiez ce point très important : histoire de pas se retrouver avec 24 quiches et 60 bouteilles de coca (et pas une bière!)… Pensez aussi à ce que chacun amène un peu de vaisselle, et des chaises !

ET SI CA SE PASSE MAL ? 

On ne le répétera jamais assez : refuser un apéro ça ne se fait pas ! 

Mais, au pire, si vous avez l’impression d’avoir jeté un froid face à TOUS les voisins, enlevez votre nom de la boite aux lettres / sonnette / interphone….

Si personne n’est venu, dites vous que vous aurez à manger du taboulé pour toute la semaine;)

ET SI CA SE PASSE BIEN ?

Envoyez nous vos photos, on sera ravi de graver sur le net et pour l’éternité les souvenirs de bon moment entre voisins ! Mieux, concourrons, relevons le challenge : à votre avis quel quartier de Nice va être le plus à la fête vendredi soir ?

Le mail c’est redaction@nissactu.fr

Nice Story

Music'Actu

Lifestyle

Let's Go !

Kid's Friendly

LE FIL D'ACTU

retourner sur les dernières actus vue de NIce

RUBRIQUES

Kid's Friendly

Let's Go !

Music'Actu

Vidéos

Lifestyle

Nice Story

VOUS CHERCHEZ DES ACTUS SUR UN SUJET PARTICULIER ? UTILISEZ LA BARRE DE RECHERCHE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NEWSLETTER

Ne ratez plus vos actus inscrivez vous !

DES ACTUS SUR UN SUJET PARTICULIER ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NEWSLETTER

Ne ratez plus vos actus inscrivez vous !