NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

PLAGES Sous haute surveillance à Nice

PLAGES Sous haute surveillance à Nice

Avec cette période de canicule, vous êtes nombreux à vous rendre sur les plages de Nice. Le SDIS, qui positionne durant l’été à Nice, deux à quatre sauveteurs sur la majorité des plages  met la prévention au cœur du métier. Les prises de risque ne sont pas rares, voici les 5 plus courantes.

ALLER AU DELÀ DE SES FORCES

Cela concerne surtout les personnes âgées qui s’estiment plus fortes qu’elles ne le sont réellement. Crampes et malaises peuvent survenir. Attention, donc, à ne pas aller au delà de ses limites. Nager près de la plage, ou bouée à l’épaule peut prévenir l’accident.

NE PAS SURVEILLER LES ENFANTS

« Un enfant peut se noyer dans trente centimètres d’eau », rappelle le lieutenant Dominique Delin, responsable du service nautique du SDIS 06, . A la plage, « les parents doivent être très vigilants et ne pas se reposer sur la présence des pompiers ». Un enfant qui ne sait pas nager, non équipé de brassard et ça peut être rapidement le drame. Il est bien évidemment déconseillé de laisser les enfants sur la plage entre 11 et 16h. Les UV sont trop forts : sans crème – à toute heure-, ou sans tenue lycra, une forte exposition des enfants c’est « les retrouver grillés ». Et donc, en danger.

NE PAS FAIRE ATTENTION AU VENT

Lorsque le vent vient de la terre, il peut vous pousser loin du bord de mer. En général, c’est vite la panique. Le risque de noyade peut être élevé dans ces circonstances.

SE BAIGNER MALGRÉ LA PRÉSENCE DE MÉDUSES

En se renseignant, on peut éviter les méduses. Elles sont signalées au poste de secours, qu’il faut rejoindre si l’on est exposé à ce risque. Non, il n’a jamais été prouvé scientifiquement que faire pipi sur la piqûre calmait la douleur ! Les sauveteurs suivent un protocole médical adapté. Dans l’eau, se faire piquer par une méduse peut nous faire paniquer. Et l’accident n’est, donc, jamais loin. Méfi !

NE PAS S’HYDRATER OU SE CRÉMER SUFFISAMMENT

Même en restant à la cool en se prélassant sur la plage, il convient de bien boire (de l’eau!), le coup de chaleur guette. De même, il est impératif de protéger sa peau du soleil. Des brûlures au premier ou deuxième degré : ça n’arrive pas qu’aux autres.

Pendant la formation

Les plages de Nice surveillées par les pompiers le sont tous les jours, jusqu’au 9 septembre, de 9 à 19h. Des saisonniers ont été recrutés et formés pour cette période où les plages sont, donc, sous haute surveillance !

Nice Story

Music'Actu

Lifestyle

Let's Go !

Kid's Friendly

LE FIL D'ACTU

retourner sur les dernières actus vue de NIce

RUBRIQUES

Kid's Friendly

Let's Go !

Music'Actu

Vidéos

Lifestyle

Nice Story

VOUS CHERCHEZ DES ACTUS SUR UN SUJET PARTICULIER ? UTILISEZ LA BARRE DE RECHERCHE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NEWSLETTER

Ne ratez plus vos actus inscrivez vous !

DES ACTUS SUR UN SUJET PARTICULIER ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NEWSLETTER

Ne ratez plus vos actus inscrivez vous !