NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NISSACTU

L'ACTU VUE DE NICE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

PHOTOS & TÉMOIGNAGES. Covid-19 : Dépistés dans la rue à Nice

PHOTOS & TÉMOIGNAGES. Covid-19 : Dépistés dans la rue à Nice

Sans ordonnance, sans rendez-vous : la ville de Nice déploie trois unités mobiles de dépistage de la COVID-19. Toutes les personnes majeures peuvent se faire tester gratuitement.

Les premiers tests étaient effectués ce vendredi matin sur la place Masséna. Iris et Rik sont originaires de Bruxelles. En vacances sur la côte d’Azur, ils repartent ce samedi alors qu’en Belgique il n’y a pas de dépistage possible, gratuitement. « On est passé devant et on s’est dit qu’on allait faire ce dépistage. Je crois que plus de 80 % des gens qui ont le virus n’ont pas de symptômes », explique Rik.

11h50. Les deux belges entrent dans la danse. Un jeune saisonnier leur fait appliquer du gel hydroalcoolique sur les mains. Pschiiiiiiitttttt

11h54. C’est au tour d’un autre saisonnier de leur fournir un nouveau masque. Puis, nos deux belges doivent remplir un formulaire et présenter leur carte d’identité.

12h. Dans la file, résonne le coup de canon de Nice. Tout le monde sursaute. Nos deux touristes compris. « C’est la première fois que l’on vient à Nice ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 20200724_115834-1024x498.jpg.

12h06. Sous une tente blanche, des personnels des laboratoires vérifient les informations données, les coordonnées.

12h07. Les deux touristes sont orientés sous une autre tente blanche, où des infirmières masquées, gantées et protégées par une blouse leur insèrent un long coton-tige dans le nez.

12h08. Le dépistage a été réalisé. Le résultat sera envoyé par mail aux deux touristes. Pour Iris, « Ce n’est pas agréable ! On connaîtra le résultat bientôt et s’il est positif, nous serons placés en quarantaine pendant une quinzaine de jours »

Même constat pour Franck de Strasbourg, lui aussi dépisté ce matin : « J’avais un peu d’appréhension, ce n’est pas très agréable ».

LA VILLE MOBILISÉE FACE AU POTENTIEL RETOUR DE L’ÉPIDÉMIE

« Le dépistage, sans ordonnance sans rendez-vous ne laisse pas le temps à la maladie de circuler et permet de protéger ses proches » a expliqué Christian Estrosi, sur place. Arguant du fait qu’il n’était pas facile d’avoir un rendez-vous rapidement dans un laboratoire. « On attend que cela se passe et on reste souvent cinq-six jours avant de consulter un médecin ».

Aussi, le poste de la place Masséna est permanent à partir de ce vendredi, de 8h30 à 20h30 (sauf le dimanche) et deux autres postes sont itinérants et mis en place sur des axes très fréquentés, comme la place Garibaldi et vers la gare Thiers.

Nice Story

Music'Actu

Lifestyle

Let's Go !

Kid's Friendly

LE FIL D'ACTU

retourner sur les dernières actus vue de NIce

RUBRIQUES

Kid's Friendly

Let's Go !

Music'Actu

Vidéos

Lifestyle

Nice Story

VOUS CHERCHEZ DES ACTUS SUR UN SUJET PARTICULIER ? UTILISEZ LA BARRE DE RECHERCHE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NEWSLETTER

Ne ratez plus vos actus inscrivez vous !

DES ACTUS SUR UN SUJET PARTICULIER ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

NEWSLETTER

Ne ratez plus vos actus inscrivez vous !